Votre panier

Votre panier est vide !

CONTINUER MES ACHATS

Pollution de l’air intérieur : faire le ménage dans nos habitudes toxiques

Notre air intérieur est 5 à 7x plus pollué à l’intérieur qu’à l'extérieur.

Les COV (Composés Organiques Volatils) sont de minuscules particules présentes dans l’air que nous respirons et qui peuvent dégrader considérablement la qualité de l’air que nous respirons à l'intérieur de nos habitations. Les COV sont responsables d’un éventail de risques et de symptômes allant de la simple irritation respiratoire, au développement d’un asthme chronique et jusqu’à favoriser l’apparition de certains cancers. Un sujet important qui nous concerne toutes et tous mais qui est pourtant assez peu abordé et mal compris par la plupart d’entre nous.

Comment nos intérieurs peuvent-ils se retrouver jusqu'à 7x plus pollué qu’un boulevard embouteillé en plein Paris ? A-t-on réellement un pouvoir sur notre exposition individuelle aux COV ? Existe-t-il des solutions pour nous protéger ?

Faire la chasse aux COV dans nos intérieurs, c’est notre sujet décryptage du mois.


Savez-vous ce que vous respirez chez vous ?

Nous passons en moyenne 80% de notre temps dans des espaces clos et avec la généralisation du télé-travail, nous sommes nombreux à passer la majorité de notre temps à la maison. On s’est donc posé cette question : savons-nous réellement ce que nous respirons ?

Notre intérieur est soumis à ses propres sources de pollution. On retrouve à l’intérieur de nos logements, des centaines de particules fines (les fameux COV) en suspension dans notre air et qui persistent pendant des heures voir des mois, après l’usage de certains produits ou l’introduction de certains objets.

 

Quelles sont les sources de pollution de notre air intérieur ? 

 Le niveau de pollution de notre air intérieur est déterminé par 4 facteurs :

  • La qualité de construction du logement (essentiellement les peintures utilisées, le système de chauffage, de ventilation et le niveau d’humidité).
  • L’entretien du logement (entretien des bouches d’aération, de la hotte et le nettoyage des moisissures).
  • Le choix de ses produits ménagers.
  • L’usage des parfums d’ambiance (bougies, spray parfumés et diffuseurs d’huiles d’essentielles).

Si nous n’avons pas toujours la maitrise de la qualité de notre logement (en particulier si nous sommes locataire) il est facile de mettre en place des bonnes pratiques d'hygiène qui visent à nettoyer régulièrement tout le système d’évacuation de l’air et d’éliminer les moisissures dès les premiers signes d'apparition.

Dans notre article nous allons nous concentrer sur les bonnes pratiques à adopter dans le choix de ses produits ménagers et l’utilisation des parfums d’ambiance.


Les produits ménagers dégradent la qualité de notre air intérieur 

Il existe une longue liste d’ingrédients dont on sait qu’ils induisent une apparition de COV dangereux et qui sont régulièrement utilisés dans la composition des produits d’entretien.

Le formaldéhyde par exemple, reste en suspension dans notre air pendant plusieurs heures après l’utilisation d’un spray ménager qui en contient. Le formaldéhyde, tout comme d’autres COV couramment utilisés dans les produits ménagers, est un cancérigène avéré. La réglementation limite sa concentration mais ne l’interdit pas. On peut d’ailleurs se demander pourquoi son utilisation est limitée et pas formellement interdite.

Le plus inquiétant étant que les industriels ont trouvé un dérivé du formaldéhyde (le bronopol), qui serait 3x plus dangereux que le formaldéhyde et qu’on retrouve dans 70% des produits ménagers.

Vous trouverez ici une liste non exhaustive des produits qui contiennent des COV potentiellement dangereux :

  • Les antibactériens et les désinfectants
  • Les décapants
  • Les adoucissants
  • Les lessives parfumées
  • Les cires et laques
  • Les détergents
  • Les détachants
  • Les détartrants

À noter qu’il convient d’être particulièrement vigilant envers les produits non rincés dont l’usage vise à diffuser le produit dans l’air. C’est le cas notamment des sprays multi-usages utilisés sur les surfaces comme son plan de travail, sa table basse, etc... On estime que 50% des émissions de COV des produits ménagers proviennent des sprays multiusage.

 

Les dangers des huiles essentielles et des parfums 

On ne le répètera jamais assez : le propre n’a pas d’odeur !

Sans surprise (pour nous en tout cas), la famille d’ingrédients la plus susceptible de dégrader la qualité de notre air intérieur ce sont les parfums.

Qu’ils soient utilisés sous la forme de nettoyants, de lessives parfumées, ou de bougies, ils sont à fortement limiter. Tous les parfums sont concernés, qu’ils soient naturels ou de synthèse et en particulier les huiles essentielles.

La diffusion d'huiles essentielles et notamment via un diffuseur est la pire habitude qu’il soit si l’on souhaite préserver la qualité de son air intérieur, ce sont les huiles essentielles qui contiennent les plus fortes concentrations de COV

Huiles essentielles et pollution intérieure

 

Comment préserver la qualité de notre intérieur ? 

Une utilisation adaptée des produits d’entretien

Puisque les produits d’entretien que nous utilisons au quotidien sont responsables d’une grande partie de la qualité de notre air intérieur, il est important de les choisir avec précaution et de les utiliser avec modération.

La première précaution à prendre serait d’utiliser le moins de produits ménagers possible et de ne pas alterner les produits et les marques. Pourquoi ? En limitant le nombre de produit, vous limitez le nombre de substances auxquelles vous vous exposez et vous évitez ainsi l'effet cocktail.

Toujours dans l’optique de réduire les effets aggravants de l’effet cocktail, évitez les produits parfumés qui sont de véritables bombes de COV. N’oubliez pas que même les parfums naturels à base d’huiles essentiels sont concernés par ces recommandations.

N’hésitez à vous équiper des bons outils (brosses, chiffons microfibres) de sorte à utiliser le moins de produit ménager possible et voir même de n’utiliser que l’eau chaude. En pleine pandémie, nous avons tendance à utiliser beaucoup (trop) de produits pour nettoyer et désinfecter nos habitations, c’est le meilleur moyen de se retrouver avec un air intérieur ultra pollué.

Enfin, le dernier conseil serait de bien aérer son logement après sa routine ménage. Les experts conseillent d’aérer pendant 30 minutes pour que votre air soit débarrassé de l’essentiel des COV présents dans les produits ménagers que nous utilisons couramment.

 

Limiter l’utilisation des parfums d’ambiance

Les bougies d’ambiance, les parfums, les diffuseurs d’huiles essentiels, etc... les experts sont unanimes : une exposition quotidienne à ces substances peut avoir des conséquences dramatiques sur votre santé.

Pensez à bien aérer votre logement après avoir diffusé des huiles essentielles ou fait brûler une bougie.

Nous vous recommandons de limiter votre utilisation de ces produits à 1 ou 2 fois par semaine et de ne pas en faire un rituel quotidien, en particulier dans la pièce où vous dormez.

 

Alors, prêt(e) à faire le ménage dans vos habitudes ? 

Vous l’aurez compris, la pollution de nos intérieurs est un sujet préoccupant dont on parle assez peu. Bonne nouvelle : cette pollution dépend pour beaucoup de nos comportements individuels. Nous sommes convaincus que le vrai pouvoir c'est la connaissance et c'est tout l'enjeux de nos décryptages, vous donner l'opportunité d'agir.

Chez L’alchimiste, la pollution de nos intérieurs est un sujet qui nous préoccupe et c'est d'ailleurs pour cette raison que nous avons développé une gamme de lessives hypoallergéniques sans parfum. Depuis le début, nous avons fait le choix de développer nos formules avec peu d’ingrédients en sélectionnant uniquement ceux qui sont efficaces et nécessaires. 

Nous avons à coeur de vous accompagner dans une démarche globale pour faire de vos intérieurs un espace plus sain et serein

 

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.